samedi, janvier 04, 2014

Rire et résister sous le IVe Reich français ou la très-sainte règle d'or hégémonique du "2 poids 2 mesures"


"L’insolence, comme la circulation, est réglementée. Il fallait s’y attendre. N’est pas insolent qui veut, nous le savons tous. Et, comme le disait Kant (insolent s’il en fut), puisqu’il faut connaître les règles pour les violer, j’en conclus, malgré moi, que le véritable insolent est celui qui ne connaît pas de règles et qui les viole." - Jean-Claude Carrière
Enregistré le 21 juin 2008 dans la salle Topor du Théâtre du Rond-Point - En partenariat avec Tilder et France Culture

"Il serait odieux de ne pas dire ce qui est quand on sait que ce qui est, est. Moi, mon parti précis, c'est de faire éclater la vérité partout, de foutre les pieds dans le plat." - Jean-Pierre Mocky
Enregistré le 9 novembre 2007 dans la salle Topor du Théâtre du Rond-Point

"Le panique n’essaie pas d’améliorer le monde avec des légions de soumis, ni d’inspirer une seule ligne aux panicophiles. Il aspire à l’exception pataphysique et à la fête sans vaches sacrées." - Fernando Arrabal
Enregistré le 28 juin 2008 dans la salle Roland Topor du Théâtre du Rond-Point

"Il existe toute une gamme de mises en causes des personnes par le moyen du rire. Cet aspect appliqué à plus faible que soi contribue à le disqualifier, à l’exclure, l’agresse avec violence. En revanche, quelle redoutable arme entre les mains des faibles pour se libérer de la pesante influence des puissants." - Axel Kahn
Enregistré en 2007 au Théâtre du Rond-Point 

"On dit que le ridicule ne tue plus. Peut-être, mais le rire, si, à commencer par le rieur, dans la dérision : "mdr : mort de rire". Le rire tue pour de rire, mais il combat, rabaisse, annule les nuisibles pour de vrai." - Alain Rey
Enregistré en 2007 au Théâtre du Rond-Point