mercredi, janvier 14, 2015

CIA (avec le Mossad qui recrute impunément en France)

La franchise yéménite d’Al-Qaïda (made  by CIA) vient de revendiquer l’attentat de Paris. C’est donc signé made in CIA, et les agences de renseignement locales, évidemment. Le big boss d’Al-Qaïda Yémen, Anouar al-Ahouaqi (Anwar al-Awaki) est un agent de la CIA, qui a travaillé pour le FBI et qui a déjeuné à plusieurs reprises en 2001 et en 2003 au Pentagone. Kouachi a déclaré avoir été financé par Al-Awaki… donc.. par la CIA, le bras armé de Wall Street… Donc la France a été attaquée par la CIA!
La France doit rester sous la botte américaine, et continuer la politique européenne complètement suicidaire contre la Russie (et sa réorientation vers l'Asie) ...

 ////


Selon l'Associated Press, l'un des hommes responsable de l'attaque terroriste de la semaine dernière qui a tué 12 personnes dans la capitale française a affirmé avoir vécu avec le Nigérian qui fut à l'origine de l'attentat avorté à la bombe d'Al-Quaïda il y a cinq ans, a déclaré lundi le journaliste yéménite et chercheur Mohammed al-Kibsi qui a rencontré Saïd Kouachi, le présumé agresseur de l'attentat de Paris.

Dans un entretien téléphonique avec Press TV, ce mardi, Ulrich a déclaré : "L'attentat de Paris a été un puzzle pour beaucoup ... et il faut trouver les connections pour vraiment comprendre ce qui s'est passé."

"Nous avons été informés par les médias traditionnels, les médias occidentaux, qu'un journaliste yéménite a affirmé qu'il avait interviewé Kouachi qui était responsable de l'attaque de Paris, ou l'un de ceux qui en étaient responsables," a-t-elle déclaré.

"Et il avait des liens avec le terroriste nigérian", "ce terroriste avait été tenu pour responsable de vouloir faire sauter un avion de ligne à Noël en 2009", a ajouté Ulrich.

"Eh bien, il se trouve que les médias grand public sont tellement occupés pour diffuser cette information qu'ils en ont oublié la première information qu'ils nous avaient donnée. Par exemple, en 2012, on nous a dit que ce terroriste aux «vêtements piégés» travaillait en fait avec la CIA et avec les Saoudiens" a-t-elle souligné.

Des responsables US et yéménites ont déclaré à l'Associated Press en mai 2012 que le terroriste aux "vêtements piégés" fut impliqué dans un complot visant à attaquer un avion de ligne à destination de Détroit, travaillait sous couverture pour le renseignement saoudien et la CIA quand il a reçu une nouvelle bombe non-métallique visant à passer les contrôles de sécurité de l'aéroport.
Ulrich a déclaré que c'est important de mentionner que le terroriste aux vêtements piégés a passé la sécurité lorsque "le renseignement israélien était en charge de la sécurité de l'aéroport d'Amsterdam".

Elle a ajouté que les responsables du renseignement n'ont pas réussi à contrôler la bombe et ont aidé le kamikaze à monter dans l'avion, ce qui "m'indique qu'ils étaient tous conscients du travail de cette personne."

"Il y a six ou sept mois, la sécurité de l'aéroport du Royaume-Uni a prétendument reçu un avertissement des services des États-Unis ... selon lequel les terroristes d'Al-Qaïda allaient attaquer les aéroports et les avions de ligne en utilisant une nouvelle génération de bombes non-métalliques élaborés par eux en Syrie et au Yémen," a déclaré Ulrich.

"Ce qui est vraiment très inquiétant pour moi est toute cette information ou cette désinformation que nous obtenons," a-t-elle déclaré. "Nous devons comprendre à qui cela profite".
Une série d'attaques violentes, y compris l'attaque du bureau de Paris du magazine controversé Charlie Hebdo, a fait au moins 17 morts la semaine dernière dans la capitale française.

Deux jours après l'attaque de Charlie Hebdo, Saïd et Cherif Kouachi, suspects, ont été tués après s'être réfugiés dans un atelier d'impression dans la ville française de Dammartin-en-Goële.

"Donc, à la fin de la journée, nous devons comprendre qui gagne de ces prétendues attaques", a souligné Ulrich. Les gens n'ont pas les véritables informations. On leur "dit un tas de mensonges qui ne sont pas censés être connectés et lorsque nous les connectons ils nous font remonter aux services de renseignement, comme ceux de la CIA."

"Nous devons donc être très vigilants, et n'oublions pas ce que nous avons lu hier afin de comprendre ce que nous lisons aujourd'hui et de relier les points nous-mêmes" a-t-elle averti.

"Je veux dire beaucoup ont eu des doutes quant à la véracité de l'attaque à Paris. Beaucoup ont pensé que c'était une opération sous fausse bannière. Et maintenant, avec cette nouvelle information qui fait le lien avec le terroriste aux vêtements piégés qui a travaillé pour la CIA, cela plaide en faveur d'une opération sous fausse bannière", a conclu Ulrich.

Source (traduction) :
http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-17322.html
Original :
http://www.presstv.ir/Detail/2015/01/13/392957/Info-confirms-CIA-link-to-Parris-attack