vendredi, janvier 09, 2015

tyrannie merdiatique et mystificatrice


Les suspects de la tuerie de Charlie Hebdo, boucs émissaires livrés en pâture en deux temps trois mouvements à la vindicte populaire, sont en fait sûrement entre les mains d'une "brigade spéciale", celle qui les détenait déjà avant l'attaque et qui leur ont confisqué cette carte d'identité, remise à la véritable équipe GLADIO B de professionnels masqués (dont un a les yeux bleus, dixit Caroline Fourest) et qui a été retrouvée dans le véhicule, comme par un heureux hasard. Allah est Grand, dans sa bonté pour débusquer les méchants, sur la bonne piste il nous a guidé... On peut penser (on a le droit?) que les suspects, pas masqués ceux là, dont on voit partout les visages partout, sont à la disposition de cette "brigade", prêts à être liquidés dans les heures et déposés aussitôt là où les unités d'élite du Raid ou du GIGN seront censées les avoir éliminés. Et les charognards du spectacle pourront faire leur travail.

Comme c'est extrêmement louche cette traque qui n'en finit pas, comme c'est louche!!!

oh la liberté d'expression! la-liberté-de-penser, la-liberté-d'expression ooohhhh...

Libellés : , , , , ,