lundi, mars 05, 2018

Discrimination

Aujourd'hui le mot "discrimination" s'accompagne habituellement de grands poncifs sur ce que semble désigner ce terme pour ceux qui l'utilisent de façon mono-maniaque et paresseuse, c'est-à-dire la majorité. On ne peut en effet se soustraire au sens prédominant que ce mot, par la force des choses forcée par la doxa, a fini par revêtir. Pourtant, ce terme a le premier sens de "distinction". Pour preuve, la définition et les exemples de son usage que donne le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales :

A.− [Sans idée de traitement inégal] Action, fait de différencier en vue d'un traitement séparé (des éléments) les uns des autres en (les) identifiant comme distincts. Synon. distinction.
1. [Avec compl. prép. désignant ce qui est l'obj. de la distinction]
a) [Compl. simple introd. par de, entre] Il est nécessaire de faire une discrimination entre des documents de valeur inégale (Civilis. écr.,1939, p. 5003).La discrimination entre ces deux opérations (WeilPesanteur,1943, p. 62).La discrimination kinesthésique des poids (PiéronSensation,1945, p. 384).
b) [Compl. double introd. par de... et de, entre... et] La discrimination des vrais biens et des vrais maux (cf. bien3, ex. 25).La discrimination de ce qui est et de ce qui n'est pas intelligible (MarcelJournal,1914, p. 105).Établir la discrimination nécessaire entre les bons et les mauvais tableaux (LhotePeint. d'abord,1942, p. 16).

Là où l'aveuglement sur le sens d'un mot pointe ce qui en est la cause : l'être régie par l'absence de distinction et gouverné par la confusion.

On ne saurait mieux faire, sur ce sujet, que d'inviter à se plonger dans ce chef-d'oeuvre de l'Advaïta-Védânta : Viveka Cūḍā-maṇi, littéralement « le plus beau fleuron de la discrimination », l'un des grands textes sanskrit du philosophe et mystique indien Camkârācarya (VIIIe-IXe s.), qui prend la forme d'un dialogue entre le maître et son disciple sur la question de la non-dualité propre à la philosophie de l'Advaïta-Védânta.

Le plus beau fleuron de la discrimination, « Viveka Cūḍā-maṇi » par Çrī Caṃkaracārya, traduit de l'anglais par Marcel Sauton, Librairie d'Amérique et d'Orient, Jean Maisonneuve Successeur, 11, rue Saint-Sulpice, Paris, (6e), 3 bis, place de la Sorbonne, Paris (5e). 1998, ISBN 2-7200-0985-7