mercredi, mai 02, 2018

Comme il respire


lundi, mars 05, 2018

Discrimination

Aujourd'hui le mot "discrimination" s'accompagne habituellement de grands poncifs sur ce que semble désigner ce terme pour ceux qui l'utilisent de façon mono-maniaque et paresseuse, c'est-à-dire la majorité. On ne peut en effet se soustraire au sens prédominant que ce mot, par la force des choses forcée par la doxa, a fini par revêtir. Pourtant, ce terme a le premier sens de "distinction". Pour preuve, la définition et les exemples de son usage que donne le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales :

A.− [Sans idée de traitement inégal] Action, fait de différencier en vue d'un traitement séparé (des éléments) les uns des autres en (les) identifiant comme distincts. Synon. distinction.
1. [Avec compl. prép. désignant ce qui est l'obj. de la distinction]
a) [Compl. simple introd. par de, entre] Il est nécessaire de faire une discrimination entre des documents de valeur inégale (Civilis. écr.,1939, p. 5003).La discrimination entre ces deux opérations (WeilPesanteur,1943, p. 62).La discrimination kinesthésique des poids (PiéronSensation,1945, p. 384).
b) [Compl. double introd. par de... et de, entre... et] La discrimination des vrais biens et des vrais maux (cf. bien3, ex. 25).La discrimination de ce qui est et de ce qui n'est pas intelligible (MarcelJournal,1914, p. 105).Établir la discrimination nécessaire entre les bons et les mauvais tableaux (LhotePeint. d'abord,1942, p. 16).

Là où l'aveuglement sur le sens d'un mot pointe ce qui en est la cause : l'être régie par l'absence de distinction et gouverné par la confusion.

On ne saurait mieux faire, sur ce sujet, que d'inviter à se plonger dans ce chef-d'oeuvre de l'Advaïta-Védânta : Viveka Cūḍā-maṇi, littéralement « le plus beau fleuron de la discrimination », l'un des grands textes sanskrit du philosophe et mystique indien Camkârācarya (VIIIe-IXe s.), qui prend la forme d'un dialogue entre le maître et son disciple sur la question de la non-dualité propre à la philosophie de l'Advaïta-Védânta.

Le plus beau fleuron de la discrimination, « Viveka Cūḍā-maṇi » par Çrī Caṃkaracārya, traduit de l'anglais par Marcel Sauton, Librairie d'Amérique et d'Orient, Jean Maisonneuve Successeur, 11, rue Saint-Sulpice, Paris, (6e), 3 bis, place de la Sorbonne, Paris (5e). 1998, ISBN 2-7200-0985-7

Mensonges médiatiques sur la Syrie

lundi, février 12, 2018

Collusion du capitalisme et de la démocratie. Alain Badiou, limpide.

jeudi, janvier 25, 2018

La femme est « l'avenir de l'homme »...

#neofeminisme punitif

lundi, janvier 22, 2018

Vous avez des propriétaires

dimanche, janvier 14, 2018

L'argent du peuple a bien été pris pour sauver les banques européennes !



[Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe depuis le 21 janvier 2013 , Jeudi 9 novembre 2017 :]

“We had a banking crisis, a fiscal crisis and we spent lot of the tax-payers’ money – in the wrong way, in my opinion – to save the banks” outgoing Eurogroup head Jeroen Dijsselbloem said adding “so that the people criticizing us and saying that everything was being done for the benefit of the banks were to some extent right.”
Dijsselbloem was responding to a question posed by leftist MEP Nikos Chountis during a session at the European Parliament’s Employment and Social Affairs Committee on Thursday.
“This is valid for the banks of all our countries. Everywhere in Europe banks were saved at taxpayers’ cost,” he underlined.
“This was the reason for banking union and the introduction of higher standards, better supervision and a reform and rescue framework when banks have losses,” he said stressing  “precisely so that we don’t find ourselves in that situation again.”
Source : http://www.keeptalkinggreece.com/2017/11/10/dijsselbloem-taxpayers-save-banks/
Traduction :

"Nous avons eu une crise bancaire, une crise fiscale et on a dépensé une bonne partie de l'argent des contribuables de la mauvaise manière, à mon avis, pour sauver les banques"
"Le peuple qui nous critiquent et qui disent que tout a été fait au bénéfice des banques ont dans une certaine mesure raison".
"Cela est valable pour les banques de tous les pays. Partout en europe les banques ont été sauvées sur le dos des contribuables".
"C’est la raison pour laquelle on a mis en place l’union bancaire, des nouveaux standards plus élevés, une supervision meilleure, et une réforme ainsi qu’un cadre de sauvetage quand les banques ont des pertes, afin qu’on ne se retrouve pas à nouveau dans la même situation"
En clair, vos impôts, la TVA, les taxes, ont servi à sauver les banques. Confirmation. Malgré des années de maquillage de la crise bancaire, des mensonges des politiques vendus aux banques et de leurs relais médiatiques.

samedi, décembre 23, 2017

Les trois étapes de la vie d'un homme


" Les trois étapes de la vie d'un homme : croire au père Noël, ne plus croire au père Noël, se déguiser en père Noël. "
Groucho Marx

mercredi, décembre 20, 2017

Servitudes



" […] C'est sûr, rien que la période des fêtes de Noël suffit à donner au moins la grippe à n'importe qui. Toute cette fausse bonté joyeuse programmée ferait vomir à un homme toute sa putain d'âme! J'en ai tellement marre des gens singulièrement usés qui sont farcis d'idées standard et qui se jettent sur toi à l'entrée d'une boutique. Putains d'arriérés couverts de croûtes, perdus dans leurs heures d'ouverture et il ne leur vient même pas à l'esprit qu'ils pourraient mutiler les miennes. "

Charles Bukowski, lettre à William Packard, 24 janvier 1990
Correspondance 1958-1994, Grasset & Fasquelle, 2005.


" Ici, j'ai survécu au réveillon de Noël et il ne me reste plus qu'à passer ces réjouissances de l'ignorance que représente le réveillon du Nouvel An. Le 2 janvier a toujours été l'un de mes jours préférés. Toutes ces conneries sont passées et les masses retournent en rampant dans leur trou où ils ont leur place. Au fur et à mesure qu'ils dépriment et s'aigrissent, moi j'avance dans la lumière. Ou ce qui reste de lumière.Quant à toi, continue de te porter à merveille."

Charles Bukowski, lettre à William Packard, 30 décembre 1991, 22 heures 30
Correspondance 1958-1994, Grasset & Fasquelle, 2005.

vendredi, juillet 28, 2017

Hypnose généralisée des zombies

dimanche, juin 11, 2017

Législatives 2017 : les vrais résultats


lundi, mai 01, 2017

Macron : "Ein projet, ein personne, ein peuple !"




lundi, avril 10, 2017

PS. Fin de partie.


mardi, mars 21, 2017

McRon

McRon