vendredi, septembre 21, 2012

Dégénérescence de la monnaie


“ Pour en revenir plus spécialement à la question de la monnaie, nous devons encore ajouter qu’il s’est produit à cet égard un phénomène qui est bien digne de remarque: c’est que, depuis que la monnaie a perdu toute garantie d’ordre supérieur, elle a vu sa valeur quantitative elle-même, ou ce que le jargon des « économistes » appelle son « pouvoir d’achat », aller sans cesse en diminuant, si bien qu’on peut concevoir que, à une limite dont on s’approche de plus en plus, elle aura perdu toute raison d’être, même simplement « pratique » ou « matérielle », et elle devra disparaître comme d’elle-même de l’existence humaine. On conviendra qu’il y a là un étrange retour des choses, qui se comprend d’ailleurs sans peine par ce que nous avons exposé précédemment : la quantité pure étant proprement au-dessous de toute existence, on ne peut, quand on pousse la réduction à l’extrême comme dans le cas de la monnaie (plus frappant que tout autre parce qu’on y est déjà presque arrivé à la limite), aboutir qu’à une véritable dissolution. Cela peut déjà servir à montrer que, comme nous le disions plus haut, la sécurité de la « vie ordinaire » est en réalité quelque chose de bien précaire, et nous verrons aussi par la suite qu’elle l’est encore à beaucoup d’autres égards; mais la conclusion qui s’en dégagera sera toujours la même en définitive : le terme réel de la tendance qui entraîne les hommes et les choses vers la quantité pure ne peut être que la dissolution finale du monde actuel. ”

René Guénon, Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps, Chap. XVI : La dégénérescence de la monnaie.

jeudi, septembre 20, 2012

2012, année de l'effondrement économique mondial?


« Un nombre d'événements sont actuellement en train de se regrouper pour faire sens. L'un d'eux est l'effondrement financier, qui est en train de se dérouler avec la chute du dollar américain. […] Le dollar américain se trouve actuellement dans une unité de soins intensifs. Le dollar est mort. On le maintient artificiellement en vie, avec un appareil respiratoire. Mais bientôt on va enlever la prise. On va ensuite signer l'acte de décès. Et le gouvernement américain le sait très bien. Ils savent très bien que si Israël attaque l'Iran, c'en est fini. Le lien entre le pétrole et le dollar fait que si le prix du pétrole monte en flèche, alors cela implique que la chute du dollar. Et ils savent que si Israël attaque l'Iran, alors ce sera le dernier clou dans le cercueil du dollar américain. C'est pour ça que le gouvernement américain, en réalité, ne veut pas d'une attaque contre l'Iran, ce n'est que mon opinion. Mais Israël, lui, veut une attaque contre l'Iran. Et une des causes de guerre, entre autres, est de vouloir provoquer l'effondrement du dollar américain. Si le dollar américain s'effondre, automatiquement, c'est toute l'économie américaine qui s'effondre. Et rappelez-vous que le dollar est LA monnaie internationale […]. Il y aura des pertes financières énormes. En particulier aux États-Unis. […]. Vous pouvez prévoir les yeux fermés ce qui va se passer aux États-Unis d'Amérique : la panique, les émeutes, l'application de la loi martiale. Mais plus que cela… comme le dollar est la monnaie internationale, […] cette panique va toucher toutes les zones de monnaies faibles. […] Quand les gens vont jeter leur monnaie de papier, lorsque le prix du pain sera exorbitant, à cause de l'inflation galopante… Nous sommes désormais à l'aube d'un changement, un changement monstrueusement dangereux et néfaste jamais vu dans l'histoire de l'humanité. […] Un nombre d'événements sont en train de se dérouler et je voudrais que l'on regarde chaque morceau du puzzle afin de les regrouper ensemble et voir la grande image. »

— Cheikh Imran Hosein lors de la conférence "2012, année de l'effondrement économique mondial?" donnée le 10 décembre 2011 à Kuala Lumpur en Malaisie.

Vidéo complète de la conférence sur Youtube

Libellés : , , , , , , , , ,

lundi, septembre 17, 2012

Opérations psychologiques dans le monde musulman



Il y a diverses théories à propos de la mort de l'ambassadeur J. Christopher Stevens, parmi celles-ci :

1. Un groupe tente de démarrer une Troisième Guerre Mondiale.
2. Les loyalistes à Kaddhafi sont à l'origine de cela.
3. C'est une opération psychologique pour étendre l'agression impérialiste.
4. La principale cible serait la Russie (www.voltairenet.org/a175801).
5. C'est la manière choisie pour désigner une fois de plus comme les ennemis les islamistes à la sauce CIA.
6. Un groupe tente d'aider la cause de Romney et Netanyahu (ce dernier ayant choisi Romney comme son "allié" pour la course à la présidence américaine) en organisant cette opération psychologique sous fausse bannière.
7. Israel serait derrière les récentes émeutes dans le monde musulman.

Il existe des rapports stipulant que l'attaque du 11 septembre contre l'ambassadeur américain en Libye était un inside job et que le département d'état US connaissait la possibilité d'une attaque, choisissant de ne rien faire contre. Le journal The Independent, citant des sources diplomatiques, a rapporté que le département d'état US savait 48 heures à l'avance que les ambassades de Benghazi et du Caire risquaient d'être touchées.

Tous les détails ici (en anglais) : http://aangirfan.blogspot.fr/


Gordon Duff, éditeur en chef du site américain Veterans Today, d'Ohio, US, dans une interview accordée à PressTV.ir livre son analyse des faits accuse Netanyahou et ses amis néocons à Washington de tenter de faire élire Romney ... « Les attaques à l'intérieur de la Libye ont été menées par des forces de sécurité des Emirats Arabes Unis entraînées par la société américaine Dyncorp, en coopération avec Israël. C'est entièrement une opération des services secrets d'Israël - une opération très réussie... »

À l'adresse suivante des informations de la plus haute importance sur tout le fond qui sous-tend toutes ces manipulations, et une traduction en français de l'interview très instructive de Gordon Duff :

http://fr.sott.net/articles/show/9663-Meurtre-de-l-ambassadeur-US-Israel-essaie-de-discrediter-Obama-Gordon-Duff-

Libellés : , , , , , , , ,

lundi, septembre 10, 2012

Un madrigal du Cinquecento


« Io non compro più speranza,
ch’egli è falsa mercanzia.
A dar solo attendo via
quella poca che m’avanza.

« Cara un tempo la comprai
hor la vendo a buon mercato.
E consiglio ben che mai
non ne compri un venturato… »


Je n’achète plus l’espérance,
Car c’est fausse marchandise.
Je m’attends seulement à voir s’en aller
Ce peu qui me reste.

Un temps je l’achetais cher,
Maintenant je la vends à bon marché.
Et je conseille bien que jamais
N’en achète un heureux.