dimanche, août 22, 2010

Guerre nucléaire, Helen Caldicott



Helen Caldicott qui enseignait la pédiatrie de 1977 à 1978 à la Harvard Medical School, abandonna sa carrière médicale dès 1980 pour se consacrer au mouvement anti-nucléaire (elle est la Présidente fondatrice de Physicians for Social Responsibility fondatrice de Womens Action for Nuclear Disarmament, elle est aussi nominée pour le Prix Nobel de la Paix) dit à propos du PNAC (the Project for the New American Century, 25 membres fondateurs à côté desquels figurent une liste de 250 signataires dont des immondices comme A. Glucksman et B. Kouchner) :

« This is the new Mein Kampf. Only Hitler did not have nuclear weapons. It's the scariest document I've ever read in my life. » (CECI EST LE NOUVEAU MEIN KAMPF. LA SEULE DIFFERENCE EST QUE HITLER N'AVAIT PAS D'ARMES NUCLEAIRES. C'EST LE DOCUMENT LE PLUS EFFRAYANT QUE J'AI JAMAIS LU DANS MA VIE.) Docteur Helen Caldicott, 2000.
Là, un article récent de Helen Caldicott :
  • "Comment un Président idéaliste [Obama] est devenu un champion de la force nucléaire et, par défaut, de la prolifération des armes nucléaires"

  • Ici, une transcription en français d'une conférence donnée par Helen Caldicott au College Smith en 2002 :
  • conférence de H. Caldicott, transcription en français





  • vendredi, août 20, 2010

    Jaime Semprun

    « La catastrophe historique la plus profonde et la plus vraie, celle qui en dernier recours détermine l’importance de toutes les autres, réside dans le persistant aveuglement de l’immense majorité, dans la démission de toute volonté d’agir sur les causes de tant de souffrances, dans l’incapacité à seulement les considérer lucidement.

    Cette apathie va, au cours des prochaines années, être de plus en plus violemment ébranlée par l’effondrement de toute survie garantie.

    Et ceux qui la représentent et l’entretiennent, en berçant un précaire statu quo d’illusions tranquillisantes, seront balayés. L’urgence s’imposera à tous, et la domination devra parler au moins aussi haut et fort que les faits eux-mêmes. Elle adoptera d’autant plus aisément le ton terroriste qui lui convient si bien qu’elle sera justifiée par des réalités effectivement terrorisantes. Un homme atteint de la gangrène n’est guère disposé à disputer les causes du mal, ni à s’opposer à l’autoritarisme de l’amputation. »

    (Jaime Semprun, Encyclopédie des Nuisances, n° 13, juillet 1988)

    Jaime Semprun est mort le 3 août 2010.

    Fascisme et Populisme français

    Pas sûr que le populisme violent qui forme un des fonds de ce pays ait disparu. Ça peut reparaître d'un jour à l'autre. Surveillons de près ce qu'il y a dessous les Français.

    Et bien-sûr, rien de ce client français ne plaît tant à Sarkozy qui travaille toujours à rassembler les droites européennes. TOUTES les droites... En continuant sur sa politique abjecte du bouc émissaire qui tente, mais ça ne réussit pas, de recouvrir le tas puant, l'infection, de corruption qu'il surmonte et qu'il anime. Vérification récente : l'affaire Bettencourt-Woerth, ou comment sans cesse est faite la démonstration que la politique n'est jamais rien de plus que le service du capital; et que l'État est envisagé comme gestion du mensonge officiel.

    Cette politique se situe au centre de l'exercice de l'autorité et de la violence. L'exercice de ce pouvoir est une recherche, non pas d'une solution aux conflits mais bien d'un consensus sur comment exacerber ces conflits.


    Ça fait un moment que ce gouvernement sent la MERDE, mais là, ça empeste!

    lundi, août 16, 2010

    Persécution