mardi, octobre 03, 2006

Ligne 6

Ligne 6. Métro aérien. Brune mince.
Les grosses veines saillantes de ses mains croisées sur son sac, posé sur ses genoux.
À partir de là, les jambes s'écartent en tréteaux. Pieds rentrés vers l'intérieur.
Sa tête contre la vitre. Yeux fermés.
Calme et silence de cette fatigue.

1 Comments:

Anonymous Annsun said...

Sur la pointe des pieds, je découvre cet espace... contraste de cette silhouette et de ces sillons rouges sang... j'aime...

octobre 04, 2006 12:15 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home