samedi, octobre 07, 2006

L'anatomie du désir

Exposition HANS BELLMER à Londres, à la Whitechapel Art Gallery. Du 20 septembre au 19 novembre 2006. 11h00 - 18h00. C'est la même expo qui avait commencé à être présentée au Centre Pompidou, à Paris, en début d'année.
Artiste français d'origine allemande, Hans Bellmer a créé l'objet surréaliste par excellence, la Poupée (1934). Avec plus de 250 œuvres (sculptures-objets, photographies, peintures et surtout dessins), cette exposition est centrée sur le concept de l'« anatomie du désir » qui est au cœur de la singulière création de l'artiste. Une œuvre violente et subversive, à l'écriture digne des grands dessinateurs maniéristes.

Et voici ce que rapporte Le Monde du 05 octobre 2006 :
"Messieurs les autocenseurs, bonjour!
L'autocensure artistique a fait une nouvelle victime. La Whitechapel Art Gallery, l'un des principaux centres d'art londoniens, a écarté de l'exposition qu'elle consacre à l'artiste Hans Bellmer (1902- 1975) une dizaine de dessins. Cette mesure a été prise par la directrice de l'établissement au motif que certaines œuvres érotiques du peintre, figure majeure du surréalisme, pouvaient choquer la population muulmane de ce quartier populaire. Intervenant quelques jours après le retrait de l'opéra de Mozart Idoménée, à Berlin, elle illustre les craintes croissantes des programmateurs. Redoutant d'éventuelles réactions, ils n'hésitent pas à devancer les interventions des représentants religieux. [...]"

Suite de l'article
Le monde religieusement correct arrive. Une nouvelle ère où chacun devancera la susceptibilité confessionnelle de l'autre, en s'empêchant de penser pour éviter que l'autre, oh malheur!, puisse penser à son tour! La liberté d'expression, oui, mais pas de vagues! Une nouvelle ère, vous dis-je, où les gens sont les prêtres d'eux-mêmes, ayant un peu de mal avec les cent mille façons différentes de penser, mais beaucoup moins avec celle de ne pas penser.

Voici donc : une petite expo, au pied levé, sur le singulier et irréductible Hans Bellmer, ici, où certaines œuvres pourraient vous choquer; ça pourrait même être désagréablement sexuel. Vous êtes prévenus. Au fait, Dieu vient de m'appeler. Pour me dire qu'il regrette le geste de la directrice de La Whitechapel Art Gallery... Quand j'vous disais qu'il a le Saint Esprit large!...
  • Hans Bellmer_La poupée_1935-1949
  • Hans Bellmer_Catalogue New-York 1975
  • Hans Bellmer_Autoportrait_1971
  • Hans Bellmer_Sans titre_1940
  • Hans Bellmer_Doll 1934
  • Hans Bellmer_Les bas rayés 1974

  • Hans Bellmer_...
  • Hans Bellmer_...
  • Hans Bellmer_...
  • Hans Bellmer_...
  • Hans Bellmer à Sade

  • Anatomie du désir
  • 7 Comments:

    Anonymous Groupe des Retardés érotiques said...

    Nous ne nous contenterons pas de manifestations. La solution, c'est le massacre de ceux qui porte atteinte à la bienséance!

    octobre 07, 2006 3:58 AM  
    Anonymous Le Mouvement Radical pour l'obéissance à la sainteté said...

    Que les mains de celui qui a osé mettre ces insanités en ligne soient tranchées

    octobre 07, 2006 4:01 AM  
    Anonymous La Ligue des Combattants contre ceux qui ne pensent pas comme eux said...

    Nous n'accepterons rien de moins que la tête du responsable de ce blog honteux et sale!

    octobre 07, 2006 4:05 AM  
    Anonymous Anonyme said...

    De Passage, on reviendra quand on aura l'esprit moins futile .... parce que là ...rien que le titre nous fait partir en courant !!! Flomilibidi .......

    octobre 07, 2006 9:25 AM  
    Anonymous Anonyme said...

    Messieurs les censeurs, bonsoir!!!!!
    Dis moi tu as changé le titre, non ? marketing oblige !!!
    En tout k bel eclairage sur cet artiste qui m'etait inconnu.
    Un coup de coeur
    Pour les bas rayés
    qui m'ont laissé
    bouche bée.

    Miss Pivoine

    octobre 08, 2006 8:19 AM  
    Anonymous Anonyme said...

    je ne supporte pas la bienséance!
    bravo pierredo!
    flower

    octobre 09, 2006 12:52 AM  
    Anonymous pierre said...

    Mesdames
    Oui, titre changé ("L'art sacré de H. Bellmer" pouvait faire pompeux même si quand c'est sacré, ça créé !! hé hé!!...) parce que après une soirée bien arrosée, ça peut faire fuir, en effet.
    Ravi que les bas rayés plaisent : plaisir en apesanteur...

    octobre 09, 2006 1:28 AM  

    Enregistrer un commentaire

    << Home