vendredi, octobre 12, 2007

Poussière

" Somos poeira, mas poeira enamorada! "
[ Nous sommes poussière, mais poussière amoureuse! ]

João César Monteiro, Les Noces de Dieu, 1998

2 Comments:

Anonymous Karine said...

Je passais dans l'intention de mettre exactement cela... Incroyable ! Pas en citation, mais quasiment mot pour mot...
Je t'embrasse, à bientôt.

octobre 12, 2007 9:29 AM  
Anonymous Karine said...

Et hier soir je lisais (alors je reviens et je cite):
"La maison rouge a brulé, sans doute; mais demeure le brouillard du Pô, où les cendres se sont comme fondues. Plus personne n'habite la maison rouge, sans doute; mais c'est elle, à présent, qui habite l'air du lieu - génius loci - et la mémoire des êtres qui l'ont aimé.

*

La poussière réfute le néant. Elle est là, tenace et aérienne, impossible à supprimer complètement, envahissante jusqu'à l'angoisse, jusqu'à l'étouffement. Elle forme l'écume indestructible de la destruction. Comme si le temps en pulvérisant (en décomposant) toute chose per via di levare, pulvérisait (disposait en soufflant) sur toute chose, per via di porre, son pigment favori."
Génie du non-lieu, G. Didi-Huberman, Les éditions de minuit, 2001.

Nous voici, oui, poussière et aussi attrape poussière...

octobre 16, 2007 9:15 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home