vendredi, août 24, 2007

X


J'oublie la première marche des pudeurs
sur la marche supérieure du vice.

Ô, ce cuirassé rebondi ne se lasse pas
d'être en position de choisir.
Maîtresse d'elle-même, équilibrée,
elle rit aux éclats de sa galipette.

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

il suffit de regarder l'image pour avoir l'impression d'entendre son rire !
bidi +

août 30, 2007 10:07 AM  
Anonymous Annsun said...

Belle pirouette !

septembre 05, 2007 7:37 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home