dimanche, avril 08, 2007

Personne(s)

Croire devoir penser qu'ils vont me répondre. Ce que personne ne fera. Illusion. Personne.
En montant la côte, avant d'arriver, ce soir, chez moi : mes trois amis, les chats, n'ont pas un regard pour moi.
Le noir au pattes blanches a tout juste le temps de glisser son arrière-train sous un portail. Le persan noir file droit en accélérant et en tournant chez lui à angle droit. Le blanc, mon "patapouf", ne prend pas la peine de se montrer. A croire qu'ils se sont donner le mot. Les chats. Et les autres.
Seule joie bouleversante aujourd'hui. Un sourire. Suivi de rires. Grâce de sa présence. Ah! J'oubliais, aussi : sept grandes gorgées d'eau fraîche.
Il faisait beau aujourd'hui. Et chaud.

1 Comments:

Anonymous B. Walsh said...

Et comme c'est agréable de se faufiler sous des draps frais...

C'est l'image qui m'est venue en lisant votre note. Je ne sais pas bien pourquoi. J'ai pensé à ce bonheur d'entrer dans un lit nue, l'été. Bref...

avril 21, 2007 3:18 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home