lundi, mai 05, 2008

La classe inutile et corrompue

" L'abstentionnisme croissant et le désintérêt généralisé pour le commerce politique proviennent de l'incapacité à faire passer continuellement pour vrai ce qui est manifestement faux. La raison de la politique n'est pas rationnelle, elle est opérationnelle. L'homme politique ment régulièrement pour préserver la vérité de l'État. Le mensonge faisant partie de la logique même du gouvernement et de l'exercice du pouvoir. Mais, à force de mentir et en dépit de l'organisation systématique de légitimation du faux, le politique rend visible cette contradiction. Le simulacre et le faux apparaissent comme des réalités. Et ce parce que toute action sur la réalité est en définitive une action sur l'apparence. […]
L'homme politique ne connaît pas la société mais bien sa version médiatisée. Les erreurs d'analyse se succèdent et même si le spectacle parvient par moments à renverser la vérité des choses, celles-ci régressent toujours. Avec des résultats de plus en plus dévastateurs, dans une réalité de plus en plus inexplicable et irrémédiable. La politique se consume dans le discours du moment, dans le conjoncturel, répondant à des réalités incertaines et éternelles, n'agissant jamais à partir d'une expérience des événements mais tentant d'empêcher que l'on puisse véritablement connaître quelque chose. "

Leonel Moura
Les hommes-poubelles
Editions Grasset & Fasquelle et Mollat, 2000.

1 Comments:

Blogger Quambouï said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

mars 22, 2008 8:48 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home