mercredi, mars 19, 2008

Amour et Roquefort


" C'était du fromage de Roquefort délicieux et un jambon glacé excellent. Il y avait de quoi satisfaire dix personnes bien disposées; pourtant je ne sais comment nous nous y prîmes, mais le fait est que tout disparut avec deux bouteilles d'un Chambertin qu'il me semble déguster encore.
Le plaisir brillait dans les yeux de ma belle maîtresse. Oh! que le Chambertin et le Roquefort sont d'excellents mets pour restaurer l'amour et pour porter à prompte maturité un amour naissant!
[…]
Bientôt la gorge la plus belle fut en proie à mes ardentes caresses. Ma flamme alluma la sienne, et, ne se connaissant plus, elle m'ouvrit ses bras, me faisant promettre de la respecter; et que ne promet-on pas ? A-t-on le temps de savoir si l'on promet dans ces moments de délire? La pudeur inhérente au sexe, la crainte des résultats, un certain instinct peut-être qui leur révèle l'inconstance naturelle de l'homme, peuvent bien porter les femmes à demander ces promesses; mais quelle est l'amante, si elle aime bien, qui puisse songer à sommer son amant de la respecter dans ces instants où l'amour a absorbé toutes les facultés de la raison; dans ces moments où toute l'existence est concentrée dans l'accomplissement du désir dont on se sent consumé? Il n'y en a pas. "


MÉMOIRES de Jacques Casanova de Seingalt, écrits par lui-même. 1825-29
Paris, Garnier frères, 1880.

4 Comments:

Anonymous K. said...

Qu'une sommation possible "ne se connaissant plus" ... : rock fort mon brave !

mars 22, 2008 8:52 AM  
Blogger bidilove said...

A table !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

avril 08, 2008 9:17 AM  
Anonymous Anonyme said...

oui! vive l'irrespect!
flower

avril 16, 2008 7:00 PM  
Blogger alexandra said...

mince terre, rock fort et autres fr' hommages! bise ma douce

avril 20, 2008 1:41 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home